On en est où du budget ?

A 3 mois du départ, un point d'étape sur le budget s'impose !

 

La photo à date n'est pas très bonne. L'expédition elle s'annonce assez bien. Le bateau est presque prêt, l'entrainement suit son cours et la logistique s'organise sans alerte majeur. Mais le budget lui a une tendance à grossir de jour en jour !! 

 


La  bonne nouvelle est que le budget est maintenant stabilisé et il y a des solutions pour réduire le dépassement...parce que le budget final sera au delà de ce que j'avais estimé au départ. De beaucoup ? Oui, quand même... de l'ordre de 15% !

 

La première question qui vient, c'est comment j'ai pu me tromper de 15%. Dans les faits, c'est la simple addition de dépenses un peu plus chères que prévues et de plusieurs dépenses non prévues du tout. Les 2 lignes qui dépassent avant tout, ce sont la liste des petits matériels qui s'accumulent et les dépenses de communication. Ce sont probablement les fameux "impondérables" de chaque projet, mais cela ne me console pas beaucoup.

Néanmoins, impossible de lésiner sur ces petits matériels souvent essentiels à la sécurité. Quant à la communication, l'envie de partager cette aventure est trop forte.

 

Alors est-il possible de réduire la note finale ? La réponse est oui avec un peu de solidarité...

 

J'ai encore besoin d'acheter 2 téléphones satellites (un principal et un de secours) et une VHF portable. Ce sont des équipements qui ne me serviront plus après cette expédition. L'idée est donc de se faire prêter ces matériels. Cela permettrait de générer une économie substantielle.

 

Dans les dépenses non prévues, il y a la nécessaire collaboration avec un routeur à terre. A l'origine, un ami devait être mon routeur. Mais pour des raisons professionnelles, il ne pourra pas assurer cette mission essentielle pour la réussite de la traversée. Je pense que cela peut intéresser quelqu'un d'entrer dans cette aventure pour être à mes côtés et me guider tout au long de la traversée. Avis aux amateurs ! Venez embarquer avec moi !

 

Voilà, la solidarité peut m'aider à ne pas y laisser ma chemise.

 

D'autant que la recherche de sponsors est très difficile et que le budget est loin d'être bouclé. Mais ne vous y trompez pas, je serai au départ de la traversée de l'Atlantique le 10 décembre à Dakar, quoiqu'il arrive.

 

Si vous pouvez m'aider, vous pouvez laisser un message sur ce blog ou pour plus de détails, c'est par ici...

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0