A 5 mois du départ

 À 5 mois du départ, un arrêt sur image s'impose... la question est : est ce que tout est prêt ?

Évidement non ! L'aventure a commencé il y a environ 7 mois. Le projet avance bien malgré un nombre important d'impondérables !!

 

Je garde le moral, mais faut s'accrocher ! 

 


À 5 mois du départ, un arrêt sur image s'impose... la question est : est ce que tout est prêt ?

Évidement non ! L'aventure a commencé il y a environ 7 mois. Le projet avance bien malgré un nombre important d'impondérables !! Les semaines à venir vont être cruciales avec au programme notamment :

- une première mise à l'eau : seulement voilà, pas facile de trouver un endroit adéquat en région parisienne. J'ai une nouvelle piste depuis ce week-end que je vais explorer cette semaine. C'est très important de pouvoir faire quelques essais dans un endroit sécurisé et calme. Cette étape est primordiale pour moi et pour la réussite de l'expédition. Je vais y consacrer beaucoup de temps et d'énergie dans les prochains jours. Il faut dire que c'est mon souci le plus immédiat à l'heure actuel. J'aimerai faire cela avant fin juin...
- la fin de la préparation du bateau : j'y passe aussi beaucoup de temps. Heureusement, j'ai de l'aide. Ma femme et mes enfants pour le nettoyage et les peintures, mon partenaire Rusto-Leum pour la fourniture des peintures et vernis, et Stocksignes.fr pour le marquage. Le rendez-vous est pris première semaine de juillet pour le visuel. Il restera à réinstaller le désalinisateur, finaliser l'inventaire du matériel, checker les bouts et les cordages.
- fin juillet et une bonne partie du mois d'août seront consacrés aux sorties en mer pour me tester en conditions réelles (ou presque). Les 29, 30 et 31 juillet, si la météo le permet, je prévois d'être sur l'Atlantique en Vendée avec 2 nuits en mer en autonomie : navigation, nourriture, gestion à bord, communication,... . Je serai accompagné de mes amis Agnes, Ludo, Vanina, ma femme et mes enfants à bord d'un gros catamaran en cas de problème
- du 5 au 10 septembre : stage de sécurité obligatoire. Je vous parlerai du programme dès que je le connaîtrais précisément.

Pour la suite, il faudra organiser le convoyage du bateau au Sénégal,...

Évidemment tout cela s'accompagne de la poursuite de la préparation physique, de la communication, ...

Bref encore du travail, mais ça devient de plus en plus concret. À lire comme cela, on pourrait penser que tout s'enchaîne normalement. Dans la réalité, cela demande une débauche d'énergie incroyable pour faire avancer les choses. Heureusement que l'on peut compter sur quelques soutiens sérieux. Une occasion pour moi de remercier à nouveau mes proches et mes partenaires qui sont à mes côtés.

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0