La journée de l'aventurier amateur !

 

Bien malgré moi, je ne vis pas de mes aventures...

 

Alors il faut conjuguer travail, projet, entraînement, recherche de sponsors, organisation, et bien sûr en évitant de négliger sa famille...

 

Alors à quoi ressemblent mes journées ?

 

Cela demande évidemment un peu de discipline et d'investissement, mais on y arrive...

 

 

 

 

 


Au moins 3 fois par semaine, la journée en semaine ressemble à cela :

 

- Lever 5h30, puis de 6 à 7h un entrainement au choix : rameur ou course à pied

- J'enchaîne rapidement par une douche, enfilage de costume et RER pour une arrivée au travail autour de 9h. Je profite du temps de trajet pour compulser des livres sur le domaine maritime, météorologique ou des documents pro. Chaque minute doit être optimisée... 

- La matinée et l'après-midi sont évidemment consacrées à mon activité professionnelle très prenante

- A la pause déjeuner, je profite pour passer quelques coups de fils : partenaires, fournisseurs, routeur, organisateur ou envoyer les news sur facebook ou sur le site Internet... Il y a toujours des choses à faire ou à régler. A titre d'exemple, au programme de ce midi : prendre rdv avec le transporteur qui m'amène la peinture fournie par mon partenaire Rustoléum et appeler le port de Jard Sur Mer pour réserver une place dans le port pour Ned, mon bateau, pour pouvoir m'entraîner grandeur nature.

- Le RER de retour est souvent l'occasion de revoir le planning et les actions à mener.

- Le début de soirée (vers 19h) est consacré à la deuxième salve des coups de téléphone le plus souvent des contacts avec les autres skippers ou l'organisation de la traversée, envoi des mails pour la communication avec toutes les parties prenantes du projet, internet pour préparer les stages, les déplacements, etc...

- Je profite enfin de mon épouse en dinant...

 

Les week-ends sont également généralement chargés :

 

- Lever de bonne heure pour aller ramer sur la Seine. J'y vais à vélo, pour faire d'une pierre 2 coups : 50 km de VTT et 10 à 15 km d'aviron...

- Les après-midi sont maintenant consacrés au bateau (inventaire, rangement, derniers préparatifs)

- J'essaie de garder du temps pour faire une partie de foot avec mes garçons et/ou un jeu de société en famille (c'est plus rare...) et de prendre un moment où je ne fais rien le dimanche en fin de journée, tranquille avec mon épouse.

 

Les longs week-ends et les vacances sont dédiés aux entraînements et bientôt aux sorties en condition réelle. Et c'est aussi plus facile de profiter de ma famille.

 

Plus on s'approche du départ, moins j'ai de temps libre.  Pour être parfaitement honnête, c'est parfois pesant ! Mais je ne peux pas me plaindre, c'est bien moi qui l'ai voulu !!

Heureusement, mon épouse est très compréhensive, me soutient et me donne même un bon coup de main.

 

Et bien qu'il reste pas mal de difficultés à traiter, je ne regrette rien...

 

L'aventure continue...

 


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Andre Laguillier (jeudi, 22 juin 2017 19:35)

    Bonjour,
    Pour avoir croisé Stephane dans son cadre professionnel , je ne sais toujours pas comment Stephane conjugue ses aventures et son boulot en restant tres présent et professionnel avec ses collègues ! Chapeau le mec !
    Andre

  • #2

    Stéphane (dimanche, 25 juin 2017 19:17)

    Merci André pour ce sympathique commentaire ! Mais en même temps notre boulot, c'est aussi une aventure, non ?!
    A bientôt
    Stéphane