La recherche de partenaires !

 

La participation à la ramesguyane 2017 repose sur une bonne dose de motivation, une bonne préparation physique et probablement un grain de folie. Elle nécessite également de réunir un budget important !

 

Et qui dit budget, dit financement ! Une des tâches importantes du projet consiste donc à trouver des partenaires financiers, et c'est encore plus difficile que je ne l'avais imaginé.

 

A quoi sert le financement et que gagne le partenaire ?

 


 Participer à Rames Guyane, cela demande un budget de l'ordre de 80 000 €. Eh oui, cela représente une somme importante.

 

Il faut financer dans les grandes lignes :

  • Inscription et organisation de la course : 15 000 €
  • Bateau, équipements, mise à la norme : 40 000 €
  • Transports, logistique, assurances : 15 000 €
  • Petits matériels, nourriture, communication : 10 000€

Traverser l'Atlantique à la rame ne s'improvise pas. Il faut un bateau et pas mal de matériel, de la nourriture pour les 40 à 50 jours de mer, des moyens de communication satellite pour recevoir les données météo en temps réel, éléments essentiels pour optimiser sa route, ...

 

J'ai rencontré plusieurs patrons d'entreprise qui pourraient être intéressés. Au début, ils sont tous enthousiasmés par l'aventure, et même partants à l'idée de soutenir financièrement le projet. Mais, ils ont du mal, semble t-il, à se projeter... Est-ce que mes collaborateurs vont adhérer ? Est-ce que le Comité de Direction va accepter que des sommes soient consacrées à ce type de communication ? ... ? Bref, beaucoup d'interrogations qui, à la fin, font qu'ils se rétractent. Et c'est dommage !

 

Accompagner cette aventure, la partager avec leurs collaborateurs est peut-être un risque comme l'est l'aventure elle-même; c'est bien en cela que réside la force de ce partenariat ! Et c'est un risque très limité à vrai dire...

 

L'entreprise n'est pas supposée financer l'intégralité du budget mais une partie seulement. Si vous intégrez les déductions fiscales légales (60% des sommes versées est déductible du résultat de l'entreprise), l'effort financier à consentir n'est pas énorme au regard des bénéfices à en attendre par l'entreprise partenaire !

 

L'idée est simple : profiter de ce challenge qui sort de l'ordinaire pour en faire un projet d'entreprise. C'est un support de communication interne idéal, permettant de créer un lien entre les collaborateurs en dehors du cadre habituel. C'est une vraie richesse pour l'entreprise. Je le sais pour l'avoir déjà pratiqué en tant que directeur de société.

 

Les actions de communication sont multiples et certaines assez simples à mettre en oeuvre. 

 

Je suis, par ailleurs, un professionnel de la conduite de projets (plus de 20 ans d'expérience). Communiquer cette culture dans l'entreprise partenaire autour de cette aventure serait un plaisir pour moi : tout le monde a à y gagner !

 

Je ne comprends donc pas la frilosité de ces entrepreneurs, patrons, directeurs, ... en dehors de mon propre projet, il est vital que ces initiatives soient soutenues et encouragées. C'est grâce aux aventuriers et découvreurs en tous genres, de notoriété ou plus modeste, que l'on progresse dans le bon sens.

 

En attendant, je vais lancer une collecte grâce à la plateforme de crowdfunding kisskissbankbank.com pour récolter des fonds auprès de particuliers qui souhaitent apporter leur soutien. Ce complément de financement est très important pour moi. Au delà des sommes dont j'ai vraiment besoin, c'est aussi un bon moyen de partager cette aventure avec le plus grand nombre.

 

Et comme toujours, n’hésitez pas non plus à nous envoyer vos messages, maintenant et pendant la course. Ils sont toujours très appréciés par l’ensemble de l’équipe…

 


Écrire commentaire

Commentaires : 0